Développer une stratégie de résilience locale : le cas de la Loire-Atlantique

Enjeux et objectifs

La résilience urbaine constitue un cadre logique qui permet d’articuler dans une vision holistique des dynamiques durables, climatiques, sociales, économiques, urbanistiques et de gouvernance, dans une recherche de bénéfices multiples et de meilleure efficience, et dans une logique de long terme. Loin d’être un effet de mode, elle redevient d’actualité au 21e siècle face à la prise de conscience mondiale des risques climatiques, sécuritaires, économiques et sociétaux et au besoin accru de réassurance des populations, et offre de nouvelles perspectives aux collectivités locales et à leurs partenaires.

Cette formation permettra de revenir sur les fondamentaux et exemples inspirants de stratégies de résilience locale, pour ensuite se pencher sur le cas de la Loire-Atlantique, son climat et sa sociologie, et où l’avenir incertain des sites de Cordemais ou d’Arcelor, de la zone de Notre-Dame-des-Landes ou encore des chantiers de l’Atlantique rendent l’approche de la résilience locale particulièrement intéressante pour répondre à ces enjeux sur le temps long.

Autres formations dans ce(s) domaine(s)

22 mai 2018

de 09:30 à 17:30
Accueil à partir de 09:00

Saint-Herblain

Carré des Services (arrêt de tram Romanet)
15 Rue d'Arras
44800 Saint-Herblain (France)

Tarif 1 journée


Imprimer le programme

Objectif principal

Comprendre le concept de résilience dans ses différentes dimensions, pour mieux appréhender son territoire et envisager ses applications dans sa collectivité

Objectifs opérationnels

  • Être en mesure de promouvoir les bénéfices d’une approche résiliente dans sa collectivité
  • Maîtriser les bases méthodologiques de la résilience urbaine
  • Définir des pistes d’actions pouvant être mises en place dans sa collectivité

Contenu

Mieux connaitre le territoire de Loire-Atlantique et ses évolutions pour développer une approche résiliente

  • L’impact des changements climatiques en Loire-Atlantique à court, moyen et long terme – avec Lionel Salvayre de Météo-France Ouest
  •  Focus sur les particularités sociologiques et démographiques de la Loire-Atlantique – avec Violaine Mazery du COMPAS (Coordination Mutualisée de Proximité pour l’appui et le Soutien)

Définitions et histoire de la résilience urbaine

  • Un concept ancien qui n’est pas un effet de mode
  • Un outil de gouvernance territoriale « ultra transversale »
  • Exemples de politiques ou de réalisations résilientes : Exemples : Rotterdam, Loos en Gohelle et l’importance d’anticiper.
  • Références bibliographiques

Méthodologie(s)

  • De l’état des lieux à la stratégie (outils, méthodes, processus)
  • Une approche politique, une approche technique, une approche territoriale : comment amener une agglomération à adopter une démarche résiliente ?

Échange et ateliers pratiques avec les participant-es

  • Échange sur les spécificités, atouts, faiblesses et grands enjeux en Loire-Atlantique ; et sur les grandes démarches en cours pour faire avancer une démarche de résilience  (SCOT, PCAET, PLUi, …)
  • Discussion et mise en pratique des enseignements sur plusieurs cas locaux autour de l’estuaire : Notre-Dame-des-Landes, Centrale de Cordemais, site ArcelorMittal, Chantiers Navals, …

 

Méthode pédagogique

Après une présentation théorique du concept et des illustrations par des exemples concrets le matin, l’après midi sera consacrée à un travail collectif mobilisant l’expérience personnelle des participant-es sur des cas locaux.

 

Intervenants

Sébastien Maire, expert en gestion des collectivités locales, Haut Responsable de la Résilience au Secrétariat Général de la Ville de Paris.

Violaine Mazery, directrice d’études et démographe au COMPAS

Lionel Salvayre, chargé de communication chez Météo-France Ouest