La communication en période pré-électorale

Pourquoi cette formation ?

Le droit encadre strictement l’expression des élu-es , et ce dès l’année précédant les élections : s’il est permis de faire savoir, il est interdit de faire valoir. Cette formation permettra d’identifier ce qui peut être dit, fait ou écrit selon les échéances pré-électorales.

Autres formations dans ce(s) domaine(s)

Objectif principal

Savoir ce sur quoi chacun-e peut communiquer en période électorale, quel que soit son positionnement dans sa collectivité

Objectifs opérationnels

  • Connaître les principales échéances à respecter en matière de communication en période électorale : à un an, à six mois, à trois mois…
  • Décrypter la jurisprudence récente : ce que dit le droit, comment il est interprété dans les dernières décisions relatives aux contentieux en matière de communication en période pré-électorale
  • Comprendre les règles

Contenu

Introduction

  • Les raisons historiques et politiques de l’encadrement de la communication en droit électoral
  • Les quatre types de risques à connaître pour arrêter sa stratégie
  • Le calendrier prévisionnel d’application des règles à connaître

La communication institutionnelle

  • Éviter le lancement d’une campagne de promotion interdite
  • Éviter l’attribution d’un avantage à un candidat
  • Les cas particuliers

La communication politique

  • Les trois conditions de l’annulation de l’élection
  • Les règles à respecter
  • La communication officielle

Méthode pédagogique

  • Alternance d’exposés théoriques et d’échanges
  • Un diagnostic sera réalisé en amont afin de s’adapter aux situations et attente particulières de chacun-e

Format

Une journée (6 heures)