Histoire et étude comparatives des politiques écologiques

Point fort de cette formation

Exercer pleinement son mandat dans un objectif de lutte contre le dérèglement climatique de son territoire nécessite de bien connaître les acteurs de la transition écologique. C’est à dire l’histoire du mouvement écologiste et ses principaux protagonistes. C’est à dire l’histoire du mouvement écologiste et les politiques écologiques qui ont été menées et qui sont encore déployées.

29 avril 2021

de 14h00 à 17h00
Accueil : 13h 30

Lyon (3e)

Métropole du Lyon

20 rue du Lac


Imprimer le programme

Objectifs

– Comprendre les sources philosophiques de l’écologie

– S’approprier les lignes de tension qui structurent les choix de société au XXIe siècle

– Connaître les principales politiques menées

Déroulé

La formation se déroule en quatre temps qui permettent d’explorer les sources philosophiques initiales de l’écologie, puis de se plonger dans les approches modernes qui ont irrigué le XXe siècle, avant de faire un tour d’horizon des principales politiques écologiques mises en places dans les dernières années puis de s’intéresser aux politiques écologistes actuelles.

Trois grandes sources des politiques écologiques

– L’écologie conservatrice (approches romantique ou anti-libérale).

– L’écologie scientifique (approches naturaliste ou mathématique).

– L’écologie politique (approches biocentriste, convivialiste et anarchiste)

Trois grandes approches modernes

– L’écologie « superficielle » ou « de surface » (utilitaire et normative).

– L’écologie « profonde » (civilisationnelle et sacralisante).

– L’écologie « radicale » (civilisationnelle et systémique).

Une brève histoire des luttes en France en 6 « strates »

– Les premières batailles : préserver la nature « exceptionnelle » (fin du XIXe).

– Les grandes luttes « nationales » et « mondiales » (années 70).

– Les batailles « défensives » locales : une écologie sur tous les fronts (années 80).

– Le temps du dialogue : une institutionnalisation du dialogue avec les associations (années 90).

– Le temps du partenariat : accompagner la transition de société « ensemble » (années 2000).

– Le temps des « alternatives radicales » et « entrepreneurs sociaux » (années 2010).

Quelques lignes de tensions et grandes perspectives au XXIe s

– Approche de la « nature sauvage » et approche de la « nature appropriée ».

– Approche « ruraliste » et approche « naturaliste ».

– Approche « techniciste » et approche « convivialiste ».

– Approche « décliniste » (ou « collapsologie ») et approche « post-capitaliste ».

– Approche « spécifique » et approche « globale ».

Intervenant

Martin DURIGNEUX, cofondateur de l’Institut Transitions, président d’Anciela.