Préparer l’avenir des territoires en Hauts-de-France

Pourquoi ces journées de formation?

Changement climatique, revendications sociales, renouvellement de l’échiquier politique européen… : les collectivités locales doivent s’adapter toujours plus vite aux mutations de leur environnement. Quels sont les impacts de ces bouleversements pour les territoires des Hauts-de-France ? Quelles réponses apporter à court, moyen et long termes ; satisfaisant à la fois les équilibres économiques, sociaux et environnementaux ?
Proposé sur deux jours, ce séminaire permettra aux élu-es des Hauts-de-France d’identifier les solutions en adéquation avec leurs territoires, leurs préoccupations et leurs moyens.
Une plénière et quatre ateliers de formation proposeront des témoignages, des analyses ou la découverte de réalisations innovantes, afin de leur permettre de penser l’avenir et de mieux le préparer.

Du 29 juin 2019 au 30 juin 2019

Samedi 29 juin : 14H-19H
Dimanche 30 juin: 9H-12H30

Berck

Le Cottage des Dunes
2 rond point du Cottage


Imprimer le programme

Déroulé

Samedi 29 juin – Accueil à partir de 13H30

14H – 16H : PLÉNIÈRE

Répondre aux urgences environnementales dans la mise en œuvre des politiques locales

Les collectivités locales doivent s’adapter au changement climatique, par la mise en œuvre de politiques résilientes. Mais l’urgence environnementale ne se cantonne pas à cette dimension : les élu-es locaux doivent aussi mettre en œuvre des dispositifs répondant aux bouleversements économiques et sociaux générés par le dérèglement des écosystèmes. Quelles réponses les territoires des Hauts-de-France peuvent proposer pour maintenir un équilibre économique, écologique et social? Cette plénière permettra aux élu-es d’analyser les politiques menées dans une commune pionnière en la matière : Grande-Synthe.

Avec le témoignage de :

Damien Carême – ancien maire de Grande-Synthe

 

16H30 – 19H : ATELIERS THÉMATIQUES, AU CHOIX

Comprendre son territoire pour mieux préserver la biodiversité

L’ analyse des écosystèmes des Hauts-de-France permet de faire un état de la nature. Quel est-il aujourd’ hui ? En matière de biodiversité, quels sont les enjeux majeurs de ses territoires, et quelles politiques locales mener pour préserver les écosystèmes ? Cet atelier permettra aux élu-es d’ adapter les dispositifs en fonction des particularités de leurs collectivités, et d’ identifier des enjeux à l’ échelle de la région.

Intervenant-es:

Emmanuel Cau – chef de projet Energie et Climat

Vincent Cohez – directeur technique – Centre permanent d’ initiative pour l’ environnement (CPIE) Chaîne des terrils 

 

Les défis d’une nouvelle Europe

Les élections européennes auront un impact manifeste sur les territoires. Quelles répercussions vont-elles avoir sur les collectivités locales ? Comment promouvoir aujourd’ hui au niveau européen un modèle économiquement, socialement et écologiquement soutenable ? Comment articuler les dimensions européennes et locales ? Cet atelier analysera le nouveau champ politique européen, ainsi que les moyens à disposition des députés européens, et des élu-es des Hauts-de-France, pour mettre en œuvre des politiques cohérentes, garantes du bien-être de leurs concitoyens et de leur environnement.

Avec le témoignage de:

Damien Carême – député européen

Karima Delli – députée européen

 

Dimanche 30 juin

9H – 12H30 : ATELIERS THÉMATIQUES, AU CHOIX

Formation sur le terrain – Préserver faune et flore en zone touristique  : l’exemple de la baie d’Authie

Aux confins de la Somme et du Pas-de-Calais, la baie d’ Authie propose une concentration inédite de milieux sur un espace restreint. Cette formation sur le terrain permettra aux élu-es de découvrir une des dernières baies à l’ état naturel d’ Europe, qui doit composer avec le recul du trait de côte. Elle leur présentera des aménagements permettant de concilier préservation de la biodiversité et tourisme.

Intervenant:

Jonathan Beia – guide nature

Communiquer pertinemment sur les réseaux sociaux : un enjeu clé pour les élu-es

Afin de bénéficier de la meilleure audience, les élu-es doivent maîtriser l’usage des réseaux sociaux : quel format adopter sur Twitter ou sur Facebook ? Est-il nécessaire de s’ouvrir à d’autres réseaux sociaux ? Quel outil utiliser selon le message que l’on souhaite délivrer ? Par des apports théoriques et une mise en pratique, cet atelier esquissera la stratégie de communication à mettre en œuvre selon son profil.

Intervenante:

Un expert en communication, relations publiques et presse (à préciser)