Université Été 2018 – De l’Europe au local : faire vivre la transition sur son territoire

A un an des élections européennes, à deux ans des élections municipales, le programme de l’Université d’Été du Cédis reflétera les préoccupations des élu-es locaux: impact des politiques européennes ou nationales sur leurs territoires, analyse de sujets d’actualité, réflexions sur les actions menées depuis le début du mandat, mises en œuvre de politiques publiques responsables et ambitieuses à budget contraint, découvertes de sites exemplaires….

À l’issue de ces 4 jours de formation, chaque élu-e ou collaborateur-trice aura enrichi ses compétences et sa réflexion grâce aux notions acquises, aux échanges entre pairs ou à partir d’actions innovantes menées sur d’autres territoires.

Du 20 août 2018 au 21 août 2018 au 22 août 2018 au 23 août 2018

20 août 2018 de 14:30 à 19:15
21 août 2018 de 9:30 à 19:00
22 août 2018 de 9:30 à 19:00
23 août 2018 de 9:30 à 12:30
Accueil le 20 août à partir de 13:00

Strasbourg

Ciarus
7 Rue Finkmatt
Strasbourg (France)

Forfait Université d’été


Imprimer le programme

Présentation générale

Comme chaque année, le Cédis organise son Université d’été de formation : quatre jours pour permettre aux élu-es de toutes collectivités et à leurs collaborateur-trices de s’informer, de se former et d’échanger sur l’exercice de leur mandat.

En 2018, le Cédis s’installera du lundi 20 août (midi) au jeudi 23 août (midi) au Ciarus de Strasbourg.

Objectifs généraux

  • Renforcer ses connaissances sur les politiques publiques locales
  • Alimenter sa réflexion avec des retours d’expériences
  • Découvrir de nouveaux outils et méthodes de travail

Planning

Cliquer sur l’image pour télécharger le document

Planning UE2018

PROGRAMME

Ce programme sera complété et actualisé régulièrement

LUNDI 20 AOÛT

14H30 – 17H30 – Ateliers thématiques

L’impact sur les territoires de la loi portant Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique (ELAN)

Quels vont être les impacts de la loi ELAN sur le logement social ? Quelles répercussions pour les collectivités locales, ceux qui les administrent, mais aussi les bailleurs sociaux ? Cet atelier remettra la question du logement social en perspectives, et donnera des clés aux élu-es locaux pour mieux appréhender ce sujet à la fois complexe et crucial pour leurs territoires.

Objectifs

  • Analyser l’impact des réformes récentes et à venir sur le logement, notamment social
  • Comprendre les forces et les faiblesses du modèle actuel de logement social, et de celui qui s’annonce
  • Réfléchir aux répercussions sur les politiques locales du logement, et notamment sur les perspectives pour les communes et intercommunalités

Intervenant

Lionel Primault – consultant – ancien conseiller ministériel sur les politiques de logement

Avec le témoignage de:

Christine Garnier – conseillère municipale à la mairie de Grenoble –  vice-présidente de Grenoble Alpes Métropole, en charge du logement, de l’habitat et de la politique foncière.

Fake news au niveau local : les identifier et les combattre

La désinformation et la calomnie ont toujours existé, mais le graffiti vite effacé ou la lettre du corbeau ont été remplacés par un flot ininterrompu de tweets, de commentaires et de billets de blogs qui ne diffusent pas forcément des informations fiables, regroupées sous le terme flou de « fake news ». Á l’heure de la post-vérité, quels sont les effets et les impacts des « fake news » pour les élu-es locaux dans l’exercice de leur mandat ? Comment identifier ces rumeurs, mensonges et autres manipulations de l’opinion et savoir y répondre efficacement avec des outils simples ?

Objectifs

  • Maîtriser les outils et la pratique de la veille pour repérer les fake news
  • Connaître les réponses juridiques et légales pour les contrer
  • Savoir anticiper et adapter des stratégies de communication de crise

Intervenant

Adrien Saumier –  formateur et consultant en communication web

Conditionner les aides aux critères sociaux et environnementaux : le rôle des collectivités (à confirmer)

L’octroi d’aides ou des subventions peuvent être l’occasion, pour les collectivités locales, de renforcer les mesures environnementales ou la justice économique et sociale. En effet, elles disposent d’une assez grande latitude, s’agissant des critères d’attribution. Comment orienter, renforcer ces critères en faveur de la transition économique, écologique et sociale ? Comment les déterminer et les prioriser en fonction du domaine d’attribution ? Cet atelier aura pour objectifs de rappeler les principes de l’éco-conditionnalité, et de réfléchir aux stratégies que les élu-es peuvent mettre en œuvre dans leur collectivité.

Objectifs

  • Appréhender le principe et la mise en œuvre de l’éco-conditonnalité
  • Détailler les différents critères pertinents en fonction du domaine d’attribution des aides ou des subventions
  • Identifier les critères adaptables et transposables dans sa collectivité

Intervenant (à préciser)

14H30 – 17H30 – Formation sur le terrain

Découvrir la politique cyclable réussie de Strasbourg – EFFECTIFS LIMITES A 20 PARTICIPANT-ES – ATELIER SUR PRE-INSCRIPTION

Cette formation nécessite une location individuelle des vélos avant 14H30 

Strasbourg est souvent citée en exemple pour sa politique cyclable. Cette formation sur le terrain permettra de découvrir, à vélo, les réalisations innovantes mises en œuvre à Strasbourg, puis dans un second temps, d’analyser sa mise en œuvre avec les acteurs  locaux concernés.

Objectifs

  • Appréhender la politique cyclable de Strasbourg : acteurs, méthodes, moyens…
  • Découvrir sa mise en œuvre sur le terrain, par un cheminement à vélo
  • Analyser les facteurs de réussite de cette politique, mais aussi les axes d’amélioration

Intervenant

Fabien Masson – directeur du CADR (Comité d’Action 2 Roues)

Avec le témoignage de

Alain Jund – adjoint au maire de Strasbourg en charge de l’urbanisme et de le transition énergétique – vice-président de l’Euro-métropole en charge de l’écologie, de l’environnement, de la transition énergétique, du développement durable et de l’urbanisme

 

17H45 – 19H15 – Table ronde

Droit à l’information et devoir d’accès aux documents pour les élu·es locaux

Que l’on soit élu-e dans la majorité ou l’opposition, il est indispensable d’obtenir des informations de sa collectivité pour pouvoir prendre des décisions « en connaissance de cause » ou pour se positionner, en élu-e éclairé-e. Droit méconnu et donc mal utilisé, l’accès aux documents relève du devoir de responsabilité à l’égard des administrés. Ce temps juridique, interactif, permettra aux élu-es de mieux connaître leurs droits, leurs devoirs, de confronter leurs expériences, et de disposer d’une « boîte à outils ».

Objectifs

  • Connaître ses droits d’accès aux documents, aux dossiers et aux informations
  • Prendre des décisions en connaissance de cause, dans le sens de l’intérêt général
  • Informer correctement la population.

Animation

Raymond Avrillier – maire-adjoint honoraire et formateur

MARDI 21 AOÛT

9H30 – 17H – Atelier de développement personnel

Fin de mandat municipal sur les réseaux sociaux : exposer son bilan, préparer la suite – EFFECTIFS LIMITES A 15 PARTICIPANT-ES – ATELIER SUR PRE-INSCRIPTION

Moins de 2 ans avant les prochaines élections municipales, il est important pour les élu-es locaux de pouvoir réaliser et communiquer un bilan clair de l’action menée pendant la durée du mandat. Cette formation s’adresse à des élu-es sortant-es, de la majorité ou de la minorité, pour mettre à profit les derniers mois de mandat de la manière la plus efficace possible sur les réseaux sociaux. Les stagiaires doivent déjà connaître les fondamentaux du fonctionnement des réseaux sociaux, car la formation n’est pas technique mais pratique et stratégique.

Objectifs

  • Connaître les règles principales de la communication politique et ses limites légales
  • Maîtriser différents formats de communication web pour valoriser son bilan

Intervenant

Adrien Saumier – formateur et consultant en communication web

9H30 – 12H30 – Ateliers thématiques

Comment introduire, construire une politique de sobriété énergétique territoriale ?

Les politiques locales de sobriété sont indispensables pour mettre en œuvre les plans climat, et d’une manière plus générale, la transition énergétique. Elles nécessitent notamment de modifier les comportements, à l’instar des expérimentations menées par Virage Énergie auprès de collectivités locales. Cet atelier interactif et ludique permettra de réfléchir à la stratégie applicable sur son territoire.

Objectifs

  • Replacer les politiques locales de sobriété dans les enjeux climatiques et énergétiques
  • Prendre la mesure des changements à initier
  • Réfléchir à la stratégie à mettre en place dans sa collectivité

Intervenante

Barbara Nicoloso – chargée de mission politiques publiques de sobriété énergétique – Virage Énergie

Accueillir les migrants et les réfugiés : l’exemple de Strasbourg

Face aux migrations, y compris intra-européennes, les communes ont un rôle à jouer s’agissant d’hospitalité. La Ville de Strasbourg et l’Euro-métropole mènent une politique engagée en la matière. Quels rôles jouent les différents acteurs (élus, services, associations) dans les dispositifs mis en œuvre ? Comment aborder la question de l’accueil auprès de la population ? Cet atelier permettra d’analyser les actions menées dans cette ville-référence.

Objectifs

  • Appréhender le contexte strasbourgeois : cadre institutionnel et associatif, populations concernées, moyens humains et financiers
  • Analyser les dispositifs mis en œuvre par Strasbourg et l’Euro-métropole
  • Réfléchir aux moyens de transposer ces dispositifs sur d’autres territoires

Intervenants (à préciser)

Avec le témoignage de

Marie-Dominique Dreyssé – adjointe au maire de Strasbourg en charge des solidarités – conseillère de l’Euro-métropole déléguée au développement et à la gestion de l’hébergement d’urgence

Les outils de développement territorial adaptés aux projets de son territoire

Une collectivité locale souhaitant développer son territoire s’appuie sur des services publics locaux ou intervient en appui aux activités via des subventions, participations, autorisations ou aides. Mais selon que l’on souhaite agir dans le domaine de l’aménagement, de l’environnement, des activités économiques, culturelles ou sportives, etc… comment identifier l’outil de développement pertinent ? Cet atelier permettra d’appréhender les différents modes de gestion des services publics locaux et modes d’intervention des collectivités locales, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Objectifs

  • Analyser les différents modes de gestion (directe ou indirecte) à disposition des collectivités locales
  • Connaître les différents modes d’intervention des collectivités, leurs avantages et inconvénients
  • Identifier l’outil le plus propice à des projets de développement de son territoire

Intervenant

Raymond Avrillier – maire-adjoint honoraire et formateur

7H45 – 14H – Formation sur le terrain

Muttersholtz, village de transition et capitale de la biodiversité – EFFECTIFS LIMITES A 20 PARTICIPANT-ES – ATELIER SUR PRE-INSCRIPTION

Départ en navette du Ciarus à 7H45, visite et déjeuner sur place. Retour à 14h pour les ateliers de l’après-midi

À 50 kilomètres au sud de Strasbourg, en plaine maïssière rhénane, Muttersholtz (2000 habitants), capitale 2017 de la biodiversité, est une commune emblématique à maint égards : maîtrise foncière, restauration de la trame verte et bleue, gestion écologique des espaces et dispositifs de transition innovants au cœur du village. Accompagné du secrétaire général et d’un élu, cette formation de terrain permettra de découvrir des politiques efficientes menées, en territoire rural, en faveur de la transition et de la biodiversité.

Objectifs

  • Appréhender le contexte géographique, historique, social et institutionnel dans lequel s’inscrit la politique de transition de Muttersholtz
  • Découvrir les réalisations menées : commune TEPOS, génie écologique, distributeur en libre service de produits frais, écosystème Natura 2000…
  • Échanger avec les acteurs de ces dispositifs et réfléchir aux moyens de les dupliquer sur d’autres territoires.

Avec la participation de :

Michel Renaudet – adjoint au maire de Muttersholtz en charge de la transition énergétique et de l’urbanisme

Julien Rodrigues – secrétaire général de la mairie de Muttersholtz

14H – 17H – Ateliers thématiques

Développer une stratégie cohérente d’économie circulaire au niveau local

L’adoption récente du paquet économie circulaire européen ainsi que la feuille de route discutée au niveau national vont avoir des impacts rapides sur les politiques locales de gestion et de réduction des déchets. Car en effet, les nouvelles démarches d’économie circulaire qui favorisent le réemploi, le recyclage et la réduction des déchets amènent à repenser les compétences, l’équilibre économique et les objectifs de ces politiques. Mais entre tarification incitative, consigne, collecte des bio-déchets, réduction des déchets enfouis ou incinérés, comment s’y repérer dans ces évolutions ? Comment élaborer une stratégie cohérente à court et long termes pour emmener sa collectivité vers l’économie circulaire en misant sur la société civile et l’implication des habitant-e-s ? Par quelles étapes commencer pour avancer vers la réduction des déchets, notamment des plastiques à usage unique ?

Objectifs

  • Comprendre les dernières évolutions législatives et réglementaires sur l’économie circulaire et leurs implications sur l’échelon local
  • Connaître les différentes étapes pour élaborer une stratégie d’économie circulaire sur son territoire
  • Identifier différentes actions à mettre en place à court, moyen et long termes pour avancer vers la réduction des déchets

Intervenant-es

Un-e membre de Zéro Waste France

Un-e membre de Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP) (à confirmer)

 

Rapport Orsenna, troisième lieu : les bibliothèques en (r)évolution

De nombreuses bibliothèques se transforment aujourd’hui en troisième lieu : lieu de culture, mais aussi espace d’échanges et de vie, à la fois neutre et familier, propice au renforcement du lien social. Cette mutation des pratiques sociales et culturelles des bibliothèques a été récemment alimentée par le rapport Orsenna, qui préconise notamment l’ouverture de certaines d’entre elles le dimanche, et l’extension des horaires d’ouverture et de leurs missions. Quel est l’impact de cette (r)évolution des bibliothèques pour les collectivités locales ? Comment adapter ces structures, et d’une manière générale les politiques culturelles locales à moyens réduits ?

 Objectifs

  • Appréhender le concept et la mise en œuvre de bibliothèque – troisième lieu (atouts et difficultés)
  • Décrypter les mesures du rapport Orsenna affectant les collectivités locales
  • Analyser les conséquences financières, organisationnelles…, en termes de politiques culturelles locales, de la mutation des bibliothèques

Intervenant-es

Jany Rouger – expert des politiques culturelles locales – trésorier national de la fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture

Mathilde Servet – responsable adjointe de la médiathèque Marguerite Yourcenare – spécialiste des bibliothèques troisième lieu et formatrice

 

14H – 17H – Formation sur le terrain

Les enjeux du Grand Contournement Ouest et des grands projets locaux d’infrastructures   – EFFECTIFS LIMITES A 20 PARTICIPANTS – SUR PRE-INSCRIPTION

Départ à 14h en navette du Ciarus, retour à 18h30

Le projet de Grand Contournement Ouest (GCO) est sujet à de vifs débats en Alsace, notamment entre les communes concernées. Il cristallise les tensions entre les tenants du développement des infrastructures autoroutières et les partisans d’alternatives au déplacement automobile. En allant à la rencontre des acteurs mobilisés, et à travers ce projet, cette formation aura pour objectifs de mieux comprendre les enjeux des grands projets d’infrastructures, leurs impacts (économiques, financiers ou urbanistiques) et les alternatives crédibles qui peuvent leur être opposées.

Objectifs

  • Appréhender le projet de GCO en allant sur le terrain, à la rencontre des acteurs concernés
  • Comprendre les enjeux et les conséquences du GCO pour la région strasbourgeoise
  • Identifier les alternatives à ce projet

Avec le témoignage de :

Dany Karcher – maire de Kolbsheim

17H30 – 19H – Table ronde

Le mandat…et après ? S’organiser et préparer la suite

Afin de compléter l’atelier sur la communication du mandat proposé le jour même et ceux sur les bilans qui auront lieu le lendemain (mercredi 22 août), cette table ronde permettra d’envisager les échéances qui s’annoncent et la manière de les préparer. Animé par un élu-expert, rompu aux pratiques pédagogiques, ce temps d’échanges entre pairs abordera ces questions de manière concrète et interactive.

 Animation

Pascal Barbier – conseiller municipal de Plaisance-du-Touch

MERCREDI 22 AOÛT

9h30 – 17H – Atelier de développement personnel

Fédérer autour de l’écologie (conduite du changement) – EFFECTIFS LIMITES A 20 PARTICIPANT-ES – SUR PRE-INSCRIPTION

« Halte à l’Obsolescence Programmée », « décroissance », « lutte contre le réchauffement climatique », « décarboner l’économie », « négaWatt »,  … autant de termes qui parlent d’écologie sans mentionner pour autant ce que serait un futur désirable. Côté littérature et films d’anticipation, la culture catastrophiste prédomine et nuit à la possibilité de créer des changements de comportements. Alors comment les élu-e-s peuvent-ils mieux convaincre de l’intérêt de ces changements et de passer à l’action, au sein de leur collectivité et auprès de la population ?

Cet atelier permettra de découvrir et mettre en pratique de nombreux outils pour créer une vision désirable du futur et engager les citoyen-ne-s à la mettre en œuvre.

Objectifs

  • Découvrir et utiliser des schémas de pensée efficaces pour entraîner des changements de comportements
  • Utiliser l’intelligence collective pour créer une vision engageante du futur
  • Fédérer autour de cette vision et mettre immédiatement le public en action (communication engageante)
  • Découvrir et utiliser les outils de conduite du changement (économie comportementale, nudges, psychosociologie, …)

 Intervenant

Julien Marcinkowski – consultant et formateur en conduite du changement

9H30 – 12H30 – Ateliers thématiques

La contractualisation État-collectivités : dispositifs, enjeux et perspectives pour les finances locales

La loi de programmation des finances publiques 2018-2022 incite très fortement les 322 plus importantes collectivités locales à contractualiser avec l’État. Par ce contrat, elles s’engagent à ne pas dépasser un taux de croissance de 1,2 % par an de leurs dépenses de fonctionnement sous peine de pénalités. Les sanctions seront encore plus lourdes pour les collectivités n’ayant pas contractualisé. Ce dispositif est perçu comme faisant « injustement porter la prise en charge d’une partie du déficit de l’État par les collectivités locales », qui voient de surcroit la taxe d’habitation disparaître. Cet atelier analysera les impacts financiers et politiques de la contractualisation, à l’heure des prochaines échéances électorale.

Objectifs

  • Comprendre les modalités de la contractualisation et le contexte dans lequel elle s’inscrit (suppression de la taxe d’habitation…)
  • Appréhender les répercussions sur les finances locales, et à l’échelle de sa collectivité
  • Réfléchir aux perspectives pour les collectivités et pour les élu-es, à horizon de ce mandat et des suivants

Intervenant

Jérôme Kerambrun – directeur des finances d’une intercommunalité de plus de 400 000 habitants

Mettre en œuvre une politique numérique efficiente dans sa collectivité

Outil de travail et de communication aujourd’hui privilégié, le numérique constitue un formidable levier technologique, mais génère aussi de nouvelles problématiques : protection des données personnelles (mise en œuvre du Règlement Général sur la Protection des Données), impact environnemental, adaptation des dispositifs pour les personnes éloignées des pratiques numériques, etc… Cet atelier interactif proposera d’analyser, par volets thématiques, ces différentes interrogations, et mettra en exergue l’importance des politiques numériques inclusives à l’échelle des collectivités locales.

Objectifs

  • Appréhender les répercussions générées par le développement des politiques numériques : protection des données, impact environnemental, adaptation aux publics….
  • Réfléchir, par un jeu de questions-réponses, aux moyens de répondre à ces problématiques
  • Envisager la mise en œuvre d’une politique numérique inclusive à l’échelle de son territoire

Intervenantes

Sophie Nicklaus – déléguée à la protection des données – consultante

Katy Vuylsteker – spécialiste des questions numériques

Avec le témoignage de:

Sylvain Raifaud – adjoint au maire du 10eme arrondissement de Paris, en charge de la démocratie locale et du budget participatif

Bilan et perspectives de fin de mandat

Parvenu-es en fin de mandat, les élu-es municipaux doivent aujourd’hui tirer des enseignements des actions réalisées afin de préparer la suite. Comment analyser et communiquer sur les réalisations menées ? Quelles suites envisager ? Quelle feuille de route établir jusqu’aux prochaines échéances électorales ? Durant cet atelier, ces élu-es bénéficieront d’ outils méthodologiques, stratégiques et de partage d’expériences

Objectifs

  • Établir un bilan de son mandat, à titre individuel ou collectif
  • Réfléchir aux moyens de communiquer pertinemment sur son action
  • Construire une feuille de route jusqu’à 2020 et envisager les perspectives

Intervenant

Gaël Roustan – consultant – ancien secrétaire général de groupe en conseil régional puis directeur de cabinet d’une commune de plus de 150 000 habitants

Animation

Cyril Kretzschmar – conseiller municipal de Francheville

9h30 – 12H30 – Formation sur le terrain

Lutter contre la pollution de l’air dans sa ville – EFFECTIFS LIMITES A 20 PARTICIPANTS – SUR PRE-INSCRIPTION

Pics de pollution à répétition, poursuites en justice de la France par la Commission européenne pour dépassement des seuils de pollution et insuffisance d’action, débats autour de la loi Mobilité présentée à la rentrée: la question de la lutte pour la qualité de l’air en ville a rarement eu autant d’échos. Mais comment les élu-es locaux peuvent-ils se saisir de cet enjeu afin de préserver la qualité de vie et la santé de leurs habitant-es ? Cette formation sur le terrain illustrera les actions menées par la ville de Strasbourg, alliant compétences d’urbanisme, politique de transport et dispositifs de mesure de la qualité de l’air.

Objectifs

  • Comprendre les grands enjeux autour de la pollution de l’atmosphère (climat-air-énergie) en ville
  • Connaître les différents mécanismes de mesure de la pollution de l’air en ville ; savoir les interroger et se les approprier
  • Réfléchir aux moyens d’intégrer cet enjeu dans les politiques d’urbanisme, de transport ou les schémas prescripteurs (plan climat-air-énergie territorial, plan local d’urbanisme, plan de protection de l’atmosphère, contrat local de santé); avec  l’exemple de la rénovation de différents quartiers strasbourgeois

Intervenant

Emmanuel Rivière –  directeur délégué de ATMO Grand-Est

Avec le témoignage de:

Pierre Hémon –  conseiller délégué aux mobilités actives à la métropole de Lyon –  administrateur du SYTRAL

14H – 17H – Ateliers thématiques

Europe : un budget au service de la transition des territoires 

Sur la période 2014-2020, l’Europe dispose d’un budget de 645 milliards au titre des fonds structurels et d’investissements, ainsi que de 278 milliards d’aides directes aux agriculteurs et de des mesures de soutien au marché agricole. Conçu pour réduire les inégalités territoriales, ce budget peut aussi être un formidable levier au service de la transition économique, sociale et environnementale de ses pays membres. Comment la France, et ses collectivités locales, peuvent-elles tirer le meilleur parti des 14 milliards qui leur sont dévolus chaque année ? Comment mobiliser les financements et fédérer les citoyens autour d’un projet européen au service de la transition ?

Objectifs

  • Comprendre la structuration générale et les grands mécanismes d’attribution des financements européens
  • Identifier la manière dont ces financements au service de la transition peuvent être mobilisés par les collectivités locales françaises
  • Réfléchir aux moyens de renforcer le projet européen au service de la transition des territoires, et les répercussions qu’auraient ces orientations

Intervenants

Jules Lastennet et Christophe Préault  – rédacteur et directeur de la rédaction de Toute l’Europe (touteleurope.eu)

Avec le témoignage de:

Yannick Jadot – député européen

Agir pour la condition animale sur son territoire

 Les questions de notre rapport au vivant et de la condition animale entrent de plus en plus dans le débat public, et posent des questions nouvelles sur la façon dont l’espace public, les activités économiques et les institutions respectent la dignité et le bien-être des animaux. Car en effet, que ce soit dans les choix alimentaires et particulièrement dans ceux de la restauration collective, dans la gestion de spectacles incluant des animaux ou simplement les animaux liminaires en ville, les élu-es locaux ont sur le sujet des compétences et leviers d’action variés. Cette formation vise à leur donner des moyens et des exemples concrets d’action pour améliorer la prise en compte de ces enjeux sur leur territoire.

Objectifs

  • Connaître les enjeux, apports et questions autour de la présence des animaux en ville
  • Comprendre les compétences de sa collectivité en termes de gestion des animaux
  • Découvrir des leviers d’action variés pour améliorer la prise en compte du bien-être animal

Intervenante

Laure Ducos –  chargée de mission Agriculture à Greenpeace France

Avec le témoignage de:

Fabienne Roumet – conseillère du 13e arrondissement de Paris déléguée à l’agriculture urbaine et à la biodiversité

Romain Zavallone – conseiller municipal d’Ivry délégué à la prévention des déchets et à la démarche Zéro Waste

Élu-es régionaux et départementaux : élaborer sa feuille de route à mi-mandat

 Que l’on soit conseiller régional ou départemental, il est aujourd’hui temps d’établir un bilan des actions déjà menées pour pouvoir se projeter dans la seconde partie du mandat. Quels enseignements tirer de cette première partie du mandat ? Comment prioriser et structurer son action sur les trois prochaines années ? Comment communiquer sur les sujets qui marquent le mandat ? Cet atelier aura pour objectifs de proposer des outils méthodologiques et des pistes de réflexion sur ces différents volets.

Objectifs

  • Établir le bilan des actions menées depuis le début du mandat
  • Élaborer une feuille de route pour organiser son action dans les trois prochaines années
  • Analyser sa communication pour construire celle à venir

Intervenant

Gaël Roustan – consultant – ancien secrétaire général de groupe en conseil régional puis directeur de cabinet d’une commune de plus de 150 000 habitants

 

14H – 17H – Formation de terrain

Habitat participatif: le modèle strasbourgeois (à préciser) – EFFECTIFS LIMITES A 25 PARTICIPANT-ES – ATELIER SUR PRE-INSCRIPTION

Depuis de nombreuses années, Strasbourg est devenue une ville pionnière dans la promotion et le développement d’habitats participatifs, avec à son actif,de nombreux projets modèles déjà construits. A l’heure où la loi Alur favorise le développement de ces habitats et où de plus en plus de villes s’emparent du sujet, quels enseignements peut-on tirer d’une ville qui en a développé à grande échelle ? Comment mobiliser les habitants sur de tels projets et sur la vie de quartier en général ? Quelle méthodologie et quels financements trouver pour en permettre au mieux le développement ?

Objectifs opérationnels

  • Comprendre l’intérêt et les différents formats d’habitats participatifs
  • Découvrir des projets de type et de taille variées adaptés à leur territoire
  • Bénéficier d’un retour d’expérience unique et de questionnements à long terme après plusieurs années d’existence de ces habitats

Avec le témoignage de:

Alain Jund – adjoint au maire de Strasbourg en charge de l’urbanisme et de le transition énergétique – vice-président de l’Euro-métropole en charge de l’écologie, de l’environnement, de la transition énergétique, du développement durable et de l’urbanisme

 

17H30-19H – Table ronde

Les rapports élu-es-services : quelles stratégies gagnantes ?

Les élu-es donnent les orientations et les impulsions dans le cadre de leur délégation ou de leur mandat, la mise en œuvre relevant des agents. Cette dichotomie s’avère plus complexe dans la pratique. Des tensions peuvent apparaître dès lors que l’élu-e se substitue aux agents ou quand, à l’inverse, les services le privent d’informations. Il importe aussi de tenir compte de l’historique de la collectivité et du rapport délicat avec les directeurs (de cabinet, généraux, des services…). Ce temps permettra aux élu-es de confronter les expériences et d’identifier les modes de collaboration efficients entre élu-es et services

Objectifs

  • Rappeler le statut des élus et des agents, et les dispositions légales qui encadrent leur fonction
  • Comprendre le fonctionnement informel qui régit une collectivité
  • Identifier les stratégies gagnantes dans les relations entre élu-es et agents

Animation 

Pascal Barbier – conseiller municipal de Plaisance-du-Touch

JEUDI 23 AOUT

 9H00 – 12H30 – Atelier thématique

Une réforme ferroviaire, pour quoi faire ? Regards Européens, quelles transpositions, quels apports mutuels?

La réforme ferroviaire attise les craintes de libéralisation sauvage du rail, de baisse de qualité du transport ferroviaire ou de fermeture de lignes, qui déséquilibreraient ainsi un peu plus le territoire français. Cependant certaines pratiques européennes témoignent d’une revitalisation du rail réussie. Cet atelier permettra aux élu-es de confronter ces initiatives, d’en étudier les facteurs de succès ou d’échec afin d’identifier le rôle qu’ils pourraient jouer dans la renouveau du rail français.

Objectifs

  • Découvrir des initiatives européennes réussies d’exploitation de l’existant ou de réouverture de ligne
  • Analyser des projets ferroviaires transfrontaliers aux résultats contrastés
  • Étudier la faisabilité de tels dispositifs à l’échelle nationale

 Intervenants

Eric Boisseau – expert ferroviaire

Des experts français et européens du transport ferroviaire (à préciser)

9H30 – 12H30 – Atelier de développement personnel

Gérer et prévenir les conflits dans un groupe

Travailler en groupe sur la durée comme le font les élu-e-s locaux est un exercice parfois périlleux, qui génère forcément des désaccords voire des conflits dans l’exercice du mandat. Or des outils existent pour installer un cadre propice à un travail de groupe efficace, prévenir les conflits et, le cas échéant, les résoudre. Cette demi-journée de formation permettra notamment de donner des clés pour construire un terrain d’entente préalable à un accord, puis à utiliser la diversité d’un groupe pour trouver de nouvelles solutions. Elle sera enfin l’occasion de mettre en pratique de nouvelles formes de gouvernance et prises de décision.

Objectifs

  • Construire un cadre commun préalable à la résolution du conflit
  • Utiliser l’intelligence collective pour souder le groupe et trouver de nouvelles solutions
  • Découvrir de nouvelles formes de gouvernance pour résoudre les conflits (gestion par tensions et prise de décision par consentement)

 Intervenant

Julien Marcinkowski – consultant et formateur en conduite du changement

9H30 – 12H30 – Formation sur le terrain

Réaliser des projets d’agriculture urbaine dans sa ville – EFFECTIFS LIMITES A 20 PARTICIPANTS – SUR PRE-INSCRIPTION

Depuis une dizaine d’années la ville de Strasbourg s’est lancée dans le développement de l’agriculture urbaine sur son territoire. En effet, que ce soit pour soutenir les producteurs et l’économie locale ou pour des raisons environnementales, les collectivités locales ont tout à gagner à renforcer l’agriculture de proximité et les circuits courts. Cette formation permettra de revenir sur plusieurs exemples de projets réussis mais aussi sur le cadre global qu’a donné la ville de Strasbourg pour soutenir l’agriculture urbaine, pour accompagner l’installation des producteurs et mettre en place des circuits et infrastructures de distribution.

Objectifs

  • Mieux comprendre les avantages et les limites du développement de l’agriculture urbaine sur son territoire
  • Connaître les compétences des collectivités locales pour soutenir l’agriculture urbaine et péri-urbaine
  • Découvrir des réalisations pilotes et exemplaires tant sur la production que la distribution

Intervenante 

Anne Frankhauser, Chargée de mission « agriculture périurbaine » à la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg

Avec le témoignage de:

Jeanne Barseghian – conseillère de l’Eurométropole de Strasbourg déléguée « soutien à l’Economie Sociale et Solidaire »

 

Inscriptions à l’Université d’Été

Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant. Nous vous remercions de nous faire parvenir votre bulletin, validé par votre collectivité, avant le 1er août 2018.

 

Informations pratiques

Télécharger:

La fiche pratique (accès)

La liste indicative d’hôtels