Université Été 2019 – Préparer l’avenir des collectivités locales face aux défis démocratiques et climatiques

Au lendemain des élections européennes et à un an des élections municipales, notre programme se fera l’écho des problématiques des élu-es locaux: adaptation des territoires et de l’exercice du mandat aux changements climatiques, démocratiques, politiques, sociaux, économiques ; appropriation de sujets d’actualité ; analyse de politiques publiques innovantes et de leur mise en œuvre à budget contraint ; découvertes de dispositifs exemplaires à travers des formations de terrain….

À l’issue de ces 4 jours de formation, chaque élu-e aura enrichi ses compétences et sa réflexion grâce aux notions acquises, aux échanges entre pairs ou à partir d’actions originales menées sur d’autres territoires.

Du 19 août 2019 au 22 août 2019

Lundi 19 août : 14H30 - 19H15 (accueil à partir de 13H)
Mardi 20 août : 9H30 -17H
Mercredi 21 août: 9H30 - 19H
Jeudi 22 août: 9H30 - 12H30

Toulouse

Espace Vestrepain
24 rue Vestrepain


Imprimer le programme

Présentation générale

Comme chaque année, le Cédis organise son Université d’été de formation : quatre jours pour permettre aux élu-es de toutes collectivités et à leurs collaborateur-trices de s’informer, de se former et d’échanger sur l’exercice de leur mandat.

En 2019, le Cédis s’installera du lundi 19 août (midi) au jeudi 22 août (midi) à l’Espace Vestrepain de Toulouse.

 

Objectifs généraux

  • Renforcer ses connaissances sur les politiques publiques locales
  • Alimenter sa réflexion avec des retours d’expériences
  • Découvrir de nouveaux outils et méthodes de travail

Planning

Cliquer sur l’image pour télécharger le document

VisuelToulouse

 

PROGRAMME

Ce programme sera complété et actualisé régulièrement

LUNDI 19 AOÛT

14H30 – 17H30 – ATELIERS THÉMATIQUES

Europe: les grands enjeux de la programmation 2021-2027

A l’automne débuteront les négociations du nouveau budget européen, qui sera voté pour la période 2021-2027. Quels vont être les sujets stratégiques de cette nouvelle programmation? Quels infléchissements le Brexit, ou le nouveau Parlement européen, pourraient-ils donner aux politiques européennes qui seront mises en œuvre dans deux ans ? Cette formation dressera un état des lieux de la situation européenne, et des enjeux financiers, géopolitiques et stratégiques qui attendent l’Europe et ses pays membres.

Objectifs

  • Appréhender les enjeux financiers: quelles politiques européennes cristalliseront les débats ? quels seront les arbitrages sensibles ?
  • Identifier les enjeux sous le prisme politique : quels rôles joueront les Etats ? quel sera l’impact du Brexit sur cette nouvelle programmation?
  • Évaluer l’importance des enjeux sociaux et environnementaux, et l’influence qu’ils pourraient avoir sur de multiples politiques européennes

Intervenant

Yannick Proto – Directeur de la représentation Occitanie à Bruxelles

Avec le témoignage de

Guillaume Cros – Vice-président en charge des affaires européennes et des fonds structurels – Conseil régional d’Occitanie – Membre de la FEVE

Gwendoline Delbos-Corfield – Députée européenne

Valeurs, systèmes de valeurs et action publique: comment instaurer un dialogue constructif? – Partie 1 : Les Fondamentaux

Les valeurs sont importantes pour les individus, les collectifs et la société. Leur prise en compte permet d’établir un dialogue constructif. Cette formation permettra d’appréhender l’importance des valeurs individuelles et collectives dans la construction de l’action publique.

Elle a été conçue en deux temps :

– Lundi 19 août après-midi : une première partie ouverte à tous ; pour appréhender cette notion fondamentale.

– Mardi 20 août matin : un second temps, ouvert sur pré-inscription à un effectif limité de participants ayant suivi la 1ere partie ; pour approfondir les différents types d’usage que l’on peut avoir dans le travail avec les valeurs suivi d’un atelier de mise en situation

Objectifs

  • Appréhender la notion de valeur, et de système de valeurs
  • Identifier les usages et les bénéfices d’une approche par les valeurs
  • Comprendre comment les valeurs permettent de décrypter les enjeux complexes tels que la transition écologique et sociale

Intervenante

Carine Dartiguepeyrou – Chercheure et prospectiviste

14H30 – 17H30 – FORMATIONS SUR LE TERRAIN

3PA, école modèle de la transition – Effectifs limités à 15 participant-es, sur pré-inscription

Créée en 2004, 3PA (Penser – Parler – Partager – Agir) est une organisation de formation et d’éducation à l’environnement, ainsi qu’à la transition écologique. Lauréate de la Fondation de France, elle promeut l’écologie pratique (faire et faire faire) et l’écologie populaire (pour tous, et partout). Cette formation sur le terrain permettra aux élu-es de découvrir cette école-modèle et l’importance des différentes parties prenantes – dont les acteurs locaux – dans le bon fonctionnement du dispositif

Objectifs

  • Appréhender le fonctionnement de 3PA
  • Évaluer l’impact des actions menées par une telle structure, et le rôle des différents acteurs dans sa promotion
  • Réfléchir aux moyens de dupliquer ce modèle sur son territoire

Intervenant-es

Antoine Kauffeissen – Chargé de mission Tiers-Lieu & Développement Territorial – Association 3 PA

Mathilde Loisil – Coordinatrice et chargée de développement ETRE – Association 3 PA

Animation

Agnès Langevine – Vice-présidente en charge de la transition écologique et énergétique, de la biodiversité, de l’économie circulaire et des déchets – Conseil régional d’Occitanie

Les enjeux de la méthanisation – Effectifs limités à 15 participant-es, sur pré-inscription

Porteuse de nombreux espoirs, tant pour le monde agricole que pour les acteurs de la transition énergétique, la méthanisation agricole suscite des questionnements, voire de franches oppositions. Dans quelles conditions peut-on parler de méthanisation durable ? Entre risques de dérive et discours simplificateurs, quels sont les enjeux de son développement, pour les agriculteurs et pour les territoires ?

Objectifs

  • Actualiser ses connaissances sur les technologies, les typologies de projet, la réglementation
  • Comprendre l’intégration de la méthanisation dans les agrosystèmes et les changements qu’elle induit
  • Présenter les points de vigilance et les critères de la méthanisation durable
  • S’approprier les enjeux de la méthanisation dans les politiques de transition

Intervenants

Christian Couturier – Directeur – Solagro

Romain Stigliani – Agriculteur

17H45 – 19H15 – TABLES RONDES

Droit à la formation des élu-es et reconversion 

La formation des élu-es est un droit, aujourd’hui véritablement accessible à tous quels que soient la taille de la collectivité et la position que l’on occupe dans celle-ci. Encore faut-il en connaître les principes et les modes de financement, qui ont évolué ces dernières années. Laissant une large part aux questions et aux échanges, cette présentation permettra aux élu-es de mieux comprendre les dispositifs actuels et les possibilités de formation qui s’offrent à eux, en fonction de leurs perspectives et de leurs projets.

Objectifs

  • Connaître ses droits à la formation
  • Appréhender les dispositifs qui s’offrent aux élu-es en termes de financement de leur formation
  • Identifier les modes de financement les plus appropriés en fonction de ses perspectives : renforcement des compétences exercées dans le cadre du mandat, bilan de compétences, reconversion, etc….

Animation

Un ou plusieurs membre(s) de l’équipe du Cédis

Renouveler les pratiques démocratiques à l’échelle locale 

Dernières élections présidentielles, mouvement des gilets jaunes, mise en œuvre du référendum d’initiative citoyenne : en l’espace de deux ans, le visage de la démocratie a été transformé en France. A l’échelle des territoires, ce bouleversement, s’il est moins spectaculaire, n’en reste pas moins bien réel.  Ce temps d’analyse, de partage d’expériences et de mise en commun permettra aux élu-es de réfléchir au rôle qu’ils ont à jouer pour renouveler les pratiques démocratiques et la gouvernance locale.

Objectifs

  • Comprendre les récentes mutations des pratiques démocratiques, au regard de l’actualité récente
  • Analyser leurs impacts sur les prochaines échéances électorales
  • Réfléchir à la posture actuelle de l’élu-e, aux adaptations nécessaires de son rôle et des pratiques de gouvernance

Intervenante

Séverine Bellina – Spécialiste de questions de gouvernance et consultante

Avec le témoignage de

Charles Fournier – Vice-président en charge de la démocratie, des initiatives citoyennes, du développement rural, de la coopération internationale et de l’égalité – Conseil régional du Centre-Val de Loire – Membre de la FEVE

MARDI 20 AOÛT

9H30 – 17H – ATELIERS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Consolider son groupe pour préparer l’avenir – Effectifs limités à 12 participant-es, sur pré-inscription

La réussite d’un projet collectif nécessite une solide construction ou une consolidation du groupe qui le porte. Mais comment développer des valeurs communes à porter ensemble ? Comment communiquer à l’intérieur du groupe, et vis-à-vis de l’extérieur ? Comment prendre conscience de sa singularité à l’intérieur du groupe, et faire de celle-ci une force pour le collectif ? Cette formation proposera, à des élu-es engagé-es dans un projet collectif, des outils et des méthodes pour mieux travailler ensemble vers un objectif commun.

Objectifs

  • Analyser le fonctionnement d’un groupe grâce à des grilles de lecture inédites
  • Déterminer l’importance des singularités dans un collectif, et leur mise en valeur au service d’un intérêt commun
  • S’attacher à la communication interne et externe du groupe, quel que soit le contexte (milieu hostile, face à l’imprévu, évolution du leadership…)

Intervenante

Christine David-Bollard – Conseil en ressources humaines et consultante

Communication et stratégie sur les réseaux sociaux – Effectifs limités à 15 participant-es, sur pré-inscription

S’agissant des réseaux sociaux, un-e élu-e doit connaître et maîtriser un certain nombre de plateformes, afin d’élargir son audience et d’augmenter en visibilité ses messages. En effet, il convient de sélectionner le format et l’outil de communication en fonction de sa pratique, de ses objectifs, du contexte mais aussi de l’auditoire que l’on vise. Cette formation, basée sur des mises en situation, permettra aux élu-es d’appréhender les pratiques actuelles de communication sur les réseaux sociaux afin de perfectionner la leur et, ce faisant, d’établir une stratégie de communication efficace.

Objectifs

  • Comprendre le fonctionnement actuel des réseaux sociaux
  • Fonder sa communication sur son profil, ceux de ses interlocuteurs et les modalités de diffusion
  • Être capable de construire des contenus efficaces et de les diffuser sur les supports appropriés

Intervenante

Jacqueline Markovic – Consultante et formatrice en communication web

9H30 – 12H30 – ATELIERS THÉMATIQUES

Valeurs, systèmes de valeurs et action publique: comment instaurer un dialogue constructif? – Partie 2 : Exercices sur mesure  – Effectifs limités à 15 participant-es ayant suivi la 1ère partie

La compréhension des notions de valeurs et de système de valeurs constitue un préalable indispensable pour aborder, dans cette seconde partie, l’analyse par les valeurs. A partir d’exercices sur mesure, une quinzaine de participants ayant suivi la première partie vont étudier leur vision du monde et celles de ceux qui les entourent, afin d’agir et d’interagir dans le respect des valeurs de chacun.

Cette formation est construite en deux temps :

– lundi 19 août après-midi : une première partie ouverte à tous, pour comprendre cette notion fondamentale.

– mardi 20 août matin : un second temps, ouvert sur pré-inscription à un effectif limité de participants ayant suivi la 1ere partie, pour travailler à partir d’ exercices sur-mesure

Objectifs

  • Mettre en pratique les notions abordées la veille
  • A partir d’études de cas, en sous-groupes, appréhender l’ alterité des valeurs, et les réponses possibles
  • Réfléchir aux moyens de concilier les valeurs individuelles à l’exercice d’un mandat tourné vers la transition, et à ses perspectives

Intervenante

Carine Dartiguepeyrou – Chercheure et prospectiviste

Le projet alimentaire territorial, un outil au service d’une alimentation durable

Qualité nutritionnelle et gustative, mode de production, coûts, enjeux sanitaires…. : l’alimentation est devenue un sujet de préoccupation majeur dans la société. Pour accompagner cette prise de conscience, les élu-es disposent d’un outil permettant de concilier préservation du foncier, promotion d’une agriculture respectueuse de l’environnement et de l’économie locale : le projet alimentaire territorial (PAT). Cette formation permettra d’appréhender la méthodologie pour concevoir un PAT d’amont en aval, adapté à son territoire ; puis d’ analyser les facteurs de réussite et d’échecs d’un tel dispositif

Objectifs

  • Maîtriser les enjeux et les objectifs d’un PAT
  • Construire une méthodologie afin d’initier un PAT, allant de la politique foncière aux circuits de distribution
  • A partir d’exemples, identifier les freins et les leviers, afin d’adapter le PAT aux réalités de son territoire

Intervenant

Gérard Leras – Consultant et formateur – Vice-Président d’AGTER (améliorer la gouvernance de la terre, de l’eau et des ressources naturelles)

Avec le témoignage de

François Thiollet – Conseiller municipal – Mairie de Blois – Vice-président en charge des déchets, de l’énergie, de la qualité de l’air et du cadre de vie – Communauté d’agglomération de Blois-Agglopolys – Membre de la FEVE

La redynamisation des centres-villes: les stratégies au service du commerce de proximité 

A quelques rares exceptions, on assiste à une désaffection, voire une disparition des commerces de centres-villes. Ce mouvement, aux causes multiples, modifie en profondeur le tissu social ainsi que les modes de transport ou de consommation des habitants d’un territoire. Il n’est pourtant pas inéluctable. Il existe en effet des solutions pour redynamiser le commerce de proximité, et donner un nouvel élan économique, social et écologique à ces territoires. Cette formation s’attachera aux méthodes à mettre en œuvre pour aborder de manière globale et transversale cette problématique.

Objectifs

  • Comprendre l’évolution du commerce de centre-ville, à diverses échelles, ainsi que ses multiples causes et conséquences.
  • Analyser les stratégies mises en œuvre pour redynamiser les centres-villes : coûts, moyens, champs d’action et montée en puissance du manager de centre-ville
  • Comprendre le rôle que peuvent jouer les élu-es pour lutter contre la dévitalisation de leurs territoires

Intervenante

Anaïs Daniau – Doctorante en sociologie – Laboratoire CERTOP – Université Toulouse Jean Jaurès – Membre du conseil d’administration du Club des Managers de Centre-Ville (CMCV) et co-auteure, avec le CMCV, du baromètre des managers de centre-ville

Avec le témoignage de

Pascal Barbier – Conseiller municipal – Mairie de Plaisance du Touch – Conseiller communautaire – Communauté de communes de la Save au Touch – Co- président du collectif « Non à Val Tolosa » – Membre de la FEVE

9H30 – 12H30 – FORMATION SUR LE TERRAIN

Habitat participatif accessible à tous, l’exemple d’Abricoop – Effectifs limités à 15 participant-es, sur pré-inscription

En 2008, un groupe de Toulousains se lance dans le premier projet de coopérative d’habitants de la ville rose, qui verra finalement le jour 10 ans plus tard au sein du plus grand habitat participatif de France, dans l’écoquartier de la Cartoucherie. Au sein de l’îlot participatif « Aux Quatre Vents » (89 logements), les coopérateurs ont conçu leur propre immeuble de 17 logements, en mixité sociale et générationnelle avec une forte ambition écologique. Cette formation permettra de découvrir la genèse et la concrétisation de cette utopie sociale, environnementale et démocratique, au contact de ceux qui ont l’initiée ou réalisée.

Objectifs

  • Découvrir le plus grand habitat participatif de France, dont sa coopérative d’habitants conciliant accès à tous les apports, à tous les revenus, performance énergétique et qualité acoustique
  • Identifier le rôle des différents acteurs et les étapes du projet
  • Appréhender les difficultés rencontrées afin de mieux mieux soutenir, voire faire émerger, les porteurs de tels projets dans sa collectivité

Intervenant-es

Marion Robert –  Coopératrice et habitante d’Abricoop

Un architecte de l’habitat participatif (sous réserve)

Animation

Régis Godec – Conseiller municipal – Mairie de Toulouse – Membre de la FEVE

14H – 17H – ATELIERS THÉMATIQUES

La communication financière, un art à maîtriser

Que l’on soit dans la majorité ou dans l’opposition, la communication financière est un art à maîtriser. Données à l’appui, il importe en effet d’écrire une histoire budgétaire au service de son action et des perspectives que l’on souhaite lui donner. Dans un contexte toujours plus contraignant pour les collectivités, cette formation permettra aux élu-es de construire une communication financière adaptée à leur statut, au contexte dans lequel ils évoluent et aux orientions majeures qu’ils envisagent pour leur mandat.

Objectifs

  • Prendre la mesure des dernières contraintes financières imposées par l’Etat aux collectivités, et leurs répercussions
  • Présenter les données financières stratégiques et évaluer les évolutions fiscales, afin de construire un discours sur la gestion de sa collectivité
  • Identifier les leviers et les moyens permettant de « verdir » un budget

Intervenant

Clément Bousquet – Consultant – CBG territoires

Promouvoir une politique locale du logement réaliste et ambitieuse

La configuration territoriale qui découlera des prochaines élections pourrait modifier les politiques locales du logement. Pour les élu-es des communes et EPCI tenus de mettre en œuvre un programme local de l’habitat (> 30 000 habitants), le moment est venu d’élaborer un bilan de cette politique sur leur territoire, et de s’interroger sur celle qu’il souhaiteraient voir mise en œuvre. Cette formation rappellera les éléments fondamentaux qui structurent une politique locale du logement, dans le cadre contraint qui est aujourd’hui le sien. Elle présentera aussi les leviers sur lesquels les élu-es peuvent jouer afin de lui fixer les orientations souhaitées, dans une vision non déconnectée de la réalité.

Objectifs

  • Appréhender le contexte dans lequel se structurent aujourd’hui les politiques locales du logement
  • Identifier les impact des politiques locales du logement, selon les orientations données, afin d’adapter les dispositifs sur son territoire
  • Recenser les leviers d’une politique du logement contribuant aux équilibres sociaux, démographiques, économiques et environnementaux.

Intervenant

Lionel Primault – Expert des politiques de logement et consultant

La communication en période électorale: approche juridique

Les prochaines échéances électorales approchent et, avec elles, une période cruciale débute pour les élu-es. En effet, leurs actions et leur communication sont alors strictement encadrées. Cette formation rappellera les règles de communication institutionnelle et politique qui s’appliquent à mesure que les échéances approchent. Elle s’attachera aussi à rappeler les contraintes et les marges de manoeuvre légales, selon le mode d’expression utilisé (oral, écrit, réseaux sociaux).

Objectifs

  • Connaître les principales échéances à respecter afin d’adapter sa communication selon le support utilisé : à un an, à six mois, à trois mois….
  • Analyser la jurisprudence récente pour appréhender le droit électoral et son interprétation
  • Comprendre les règles de droit et les risques liés à leur non-respect

Intervenante

Anne-Laure Vojique – Avocate au barreau de Paris

14H – 17H – FORMATION SUR LE TERRAIN

Protéger la biodiversité et aménager les espaces : l’exemple de l’île du Ramier – Effectifs limités à 12 participant-es, sur pré-inscription

En 2016, des élu-es toulousains ont initié des circuits commentés, ouverts à tous, afin de faire découvrir la commune de Toulouse sous un angle inédit, et de sensibiliser à la protection de la nature en ville, et aux impacts des aménagements. Depuis, ces circuits pédestres ont permis de parcourir un grand nombre de quartiers de l’agglomération, le long de ses voies vertes ou de ses voies bleues, le long du fleuve Garonne ou des canaux. Cette formation permettra ainsi de découvrir l’île du Ramier, véritable mosaïque de milieux anthropiques et naturels, pour aborder les questions de protection de la biodiversité, d’urbanisme et d’activités économiques.

Objectifs

  • Observer la faune, la flore, le lien entre la nature et urbanisme, avec des spécialistes de ces questions.
  • Comprendre l’aménagement d’une espace conciliant activités économiques ou de loisirs, protection de la biodiversité et contraintes d’aménagement (gestion des ressources en eau, démographie…)
  • Analyser les vertus pédagogiques de tels circuits pour sensibiliser aux enjeux de protection et d’aménagement des espaces

Animation

Michèle Bleuse – Conseillère municipale – Mairie de Toulouse – Membre de la FEVE

MERCREDI 21 AOÛT

9H30 – 17H – ATELIER DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Perfectionner sa prise de parole par des exercices filmés – Effectifs limités à 12 participant-es, sur pré-inscription

Alors que se dessine la fin de mandat, les élu-es vont être amenés à prendre de plus en plus la parole : présentation de leur bilan, sollicitations des médias, prises de position sur des sujets sensibles à l’approche des élections, multiplications des interventions publiques auprès des habitant-es….Or une communication orale réussie nécessite de maîtriser certaines techniques, certaines méthodes ; mais aussi ses émotions ou son stress. Cette journée de formation s’appuiera sur des exercices devant la caméra, analysés, afin de gagner en aisance et en force de conviction.

Objectifs

  • Savoir faire passer ses messages en toutes circonstances, dans le format imposé
  • Maîtriser le langage verbal et non-verbal, gérer son stress
  • Disposer de méthodes, d’outils afin d’argumenter et de persuader son auditoire

Intervenant

Gilles de Sars – Coach certifié et consultant en communication – Ex-directeur de l’École supérieure de journalisme de Paris

9H30 – 12H30 – ATELIERS THÉMATIQUES

Construire une stratégie territoriale de sobriété énergétique

La sobriété énergétique est partie prenante d’une démarche de transition vers des territoires plus responsables économiquement, socialement et écologiquement. Cela implique d’intégrer cette sobriété dans l’ensemble des politiques publiques locales, mais aussi de valoriser ce principe dans le bilan de son action, et des suites que l’on souhaite lui donner. Cette formation permettra une mise en perspective de la notion de sobriété, et, par une approche ludique, la co-construction par les participants d’un plan de descente énergétique (évaluation des actions de sobriété énergétique).

Objectifs

  • Mobiliser la notion de sobriété dans son bilan et ses perspectives, après avoir déterminé les contours de ce principe
  • Identifier les freins et les leviers à la sobriété énergétique aussi bien pour les territoires urbains que ruraux
  • Découvrir une méthodologie et des outils pour créer un plan de descente énergétique prenant en compte la sobriété

Intervenante

Barbara Nicoloso – Chargée de mission « Politiques publiques de sobriété énergétique » – Virage Énergie Nord-Pas de Calais

L’intercommunalité, enjeu des prochaines élections 

Aujourd’hui, les compétences majeures relèvent plus souvent de l’intercommunalité que des communes, alors même que les EPCI ne sont pas des collectivités de plein exercice. Le décalage s’intensifie donc entre un échelon intercommunal – issu du suffrage universel indirect et où se prennent les décisions – et l’échelon communal  – qui fait sens pour les citoyens mais qui se vide de ses prérogatives. Cette formation reviendra sur l’histoire et les paradoxes de l’intercommunalité. Elle permettra de réfléchir aux moyens qu’ont les élu-es de composer avec cette dichotomie et, à plus long terme, aux évolutions législatives souhaitables.

Objectifs

  • Comprendre ce qu’est l’intercommunalité aujourd’hui
  • Identifier ses paradoxes et la pluralité de configurations qu’elle recouvre
  • Envisager des solutions à court et long termes pour concilier échelon de décision (intercommunalité) et échelon politique (communes)

Intervenant

Philippe Estèbe – Consultant et enseignant à Sciences Po

Avec le témoignage de

Stéphane Baly – Conseiller municipal en charge de des énergies, de la gestion technique des bâtiments et de l’éclairage public – Mairie de Lille – Conseiller communautaire – Métropole Européenne de Lille – Membre de la FEVE

Pierre Simone – Maire – Saint-Barthélemy-Lestra – Conseiller communautaire – Communauté de communes de Forez-Est – Membre de la FEVE

Les politiques publiques à mettre en œuvre pour promouvoir l’égalité femmes-hommes

Si la prise de conscience des discriminations entre femmes et hommes ne fait aucun doute, il reste encore fort à faire pour promouvoir l’égalité. Les élu-es locaux ont en la matière un rôle crucial à jouer dans les champs politique et institutionnel, mais aussi pour impulser un changement dans la société et sur leurs territoires. Cette formation aura pour objectif de sensibiliser les élu-es aux enjeux et à la mise en œuvre d’une politique locale d’égalité femmes-hommes

Objectifs

  • Établir un diagnostic général mais aussi local des inégalités
  • Construire un plan d’action et identifier les outils au service d’une gouvernance et de politiques publiques égalitaires, au niveau national comme local
  • Prendre conscience de l’importance du statut d’élu-e dans le changement des mentalités et dans la lutte contre les discriminations

Intervenante

Anaïs Leleux – Formatrice égalité femmes-hommes et laïcité

Élaborer une stratégie de communication en période électorale

Se faire entendre et comprendre nécessite d’adapter sa communication à son auditoire. Ce principe est manifeste pour les acteurs publics et s’avère primordial pour eux en période électorale. Mais comment traduire son action ou ses ambitions, souvent techniques et complexes, en arguments compréhensibles du plus grand nombre, à même de remporter leurs suffrages ? Cette formation apportera des analyses et une méthodologie pour élaborer une stratégie de communication efficiente à l’approche des élections.

Objectifs

  • Réaliser un bilan de son action, et réfléchir aux valeurs ou aux perspectives que l’on souhaite partager
  • Traduire ces éléments complexes en messages accessibles au plus grand nombre
  • Identifier les outils de communication appropriés selon les publics et le calendrier

Intervenant

Pierre Wolf – Consultant en communication

Avec le témoignage de

Lise Daleux – Adjointe en charge de la nature en ville, des espaces verts, de la politique de l’eau et de la biodiversité – Mairie de Lille – Conseillère communautaire – Métropole Européenne de Lille – Membre de la FEVE

14H – 17H – ATELIERS THÉMATIQUES

Une ESS qui fait recette

Depuis une trentaine d’années, des initiatives d’économie sociale et solidaire se développent dans les territoires sous l’impulsion de groupes de citoyens, ou dans le cadre de politiques publiques. Ces dispositifs font leur preuve, et battent en brèche l’idée reçue d’une ESS à la marge. S’appuyant sur des exemples locaux, cette formation démontrera que ces structures, solidement élaborées, peuvent être viables et au-delà génératrices de plus-values économiques, sociales, culturelles et environnementales pour leurs territoires.

Objectifs

  • Faire un état des lieux des politiques publiques en matière d’ESS, au niveau de l’État, des régions et autres collectivités territoriales
  • A partir d’exemples locaux, identifier et analyser des structures d’ESS « qui font recette »
  • Prendre conscience de l’importance de l’ancrage territorial dans la pérennité des dispositifs

Intervenant-es

Clémentine Renaud – Directrice de CAP’ECO (coopérative de restauration gérant un Tiers Lieu culinaire) (à confirmer)

Un représentant des IES (Initiatives pour une Économie Solidaire, coopérative de financement solidaire)

Un représentant de l’ICEA (Initiative Citoyenne pour une Énergie Alternative, coopérative pour le développement des énergies renouvelables)(à confirmer)

Animation

Henri Arévalo – Conseiller municipal – Mairie de Ramonville-Saint-Agne -– Vice-président du réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES) – Membre de la FEVE

Christiane Bouchart – Conseillère municipale en charge de l’ESS et du commerce équitable – Mairie de Lille – Conseillère communautaire en charge du développement durable – Métropole Européenne de Lille – Présidente du RTES

Sensibiliser aux enjeux environnementaux par la culture scientifique et les pratiques artistiques

Dans le sillage des pionniers – les CSTI (Culture Scientifique Technique et Industrielle)- les FabLabs et autres Tiers lieux se sont emparés des outils d’éducation populaire pour développer des ateliers créatifs autour du vivant, de l’écologie ou de la réappropriation des technologies numériques.  Les artistes, derniers entrants de ces sciences citoyennes,  se sont massivement engagés dans cet combat militant. Cette formation analysera ces nouvelles formes créatives mêlant sciences, culture et sensibilisation de différents publics, au service des enjeux contemporains, notamment écologiques.

Objectifs

  • Découvrir ces nouvelles formes créatives, analyser leurs enjeux et objectifs
  • Appréhender leurs financements, leurs publics, leurs forces et leurs faiblesses
  • Comprendre le rôle des acteurs publics dans le développement de ces dispositifs

Intervenants

Laurent Chicoineau – Directeur – Au Quai des Savoirs

Thomas Karmann – Secrétaire – Association Planète Sciences

Avec le témoignage de

Hervé Pérard – Adjoint en charge de l’Enseignement supérieur – Mairie d’Évry-Courcouronnes

En finir avec les Métropoles? Des excès de la métropolisation aux alternatives

« Les métropoles barbares : démondialiser la ville, désurbaniser la terre » (le Passager Clandestin – 2018, prix de la Fondation d’écologie politique) met en lumière le rejet croissant qu’inspirent les grandes villes en voie rapide de métropolisation, les résistances qu’elles suscitent et les formes alternatives de vie auxquelles elles donnent lieu. En laissant la parole à l’auteur de cet ouvrage et une large place aux débats, cette formation permettra aux élu-es d’envisager le fait métropolitain sous un nouveau prisme et, par des propositions, de repenser une action publique garante du bien-être économique, social, environnemental et politique.

Objectifs

  • Comprendre le phénomène de métropolisation, et les réactions qu’il suscite dans plusieurs pays européens
  • Identifier les alternatives qui se développent et qui augurent de nouveaux modèles écologiques de vie
  • Traduire ce nouveau modèle en une action publique locale soucieuse de bien-être économique, social, environnemental, mais aussi politique

Intervenant

Guillaume Faburel – Professeur d’études urbaines – Université de Lyon 2, Sciences Po Lyon

Protéger les personnes à la rue: le rôle des collectivités locales

En France, en 2018, une personne sur cinq est concernée par un problème de logement, dont 4 millions de Mal Logé-es ou Sans Domicile. Face à ce constant accablant, un plan gouvernemental est entré en vigueur en 2018 pour promouvoir le Logement d’abord (orienter les SDF vers un logement autonome). Certaines collectivités locales ont aussi investi la question du mal-logement, en élaborant notamment une architecture cohérente de dispositifs. Cette formation aura pour objectif de rappeler le rôle qu’ont à jouer les territoires pour protéger les personnes à la rue, qu’elles sortent d’institution (aide sociale à l’enfance, prison, hôpital psychiatrique), qu’elles soient SDF, Migrants….

Objectifs

  • Établir un panorama de l’évolution du mal-logement et du sans-abrisme en France
  • Appréhender deux dispositifs locaux s’appuyant sur des mesures corrélées les unes aux autres
  • Envisager les actions à mener aux différents échelons pour combattre efficacement et durablement le mal- logement et le sans-abrisme

Intervenant

Manuel Domergue – Directeur des études – Fondation Abbé Pierre

Avec le témoignage de

Marie-Dominique Dreyssé – Adjointe en charge des solidarités – Mairie de Strasbourg  et Conseillère – Euro-métropole de Strasbourg – Membre de la FEVE

Christine Garnier – Vice-présidente en charge de l’habitat, du logement et de la politique foncière – Grenoble Alpes Métropole – Membre de la FEVE

14H – 17H – FORMATION SUR LE TERRAIN

Compostage collectif : concilier la valorisation des déchets et le lien social – Effectifs limités à 15 participant-es, sur pré-inscription

Selon les moyennes nationales établies par l’ADEME, la fraction fermentescible représente un tiers du poids de nos poubelles. Le compostage collectif incarne une solution à la fois économiquement, écologiquement et socialement bénéfique ; adaptée au milieu urbain. Cette formation sur le terrain permettra de découvrir les actions menées pour développer le compostage collectif, de l’analyse des besoins à l’accompagnement permettant de rendre ses usagers autonomes.

Objectifs

  • Appréhender la mise en œuvre du compostage collectif, de l’étude de faisabilité au suivi
  • Repérer la contribution des différentes parties prenantes à la réussite du projet
  • Mesurer les coûts et les bénéfices de ce mode de gestion des déchets

Animation

Antoine Maurice – Directeur de Humus & Associés

17H30 – 19H – TABLES RONDES

Gestion d’une petite commune : échanges et partages d’expérience

Le mandat ne s’exerce pas de la même manière et recouvre des réalités bien différentes dans une commune rurale, dans une ville moyenne ou dans une métropole. Quelles problématiques  rencontrent les élu-es de communes rurales? Quelles leçons tirer de leur expérience ? Abordé de manière chronologique par deux maires, ce temps d’information et de partage d’expériences mettra en lumière la gestion des petites communes et le rôle de leurs élu-es

Objectifs

  • Comprendre le fonctionnement d’une petite commune et les répercussions sur l’exercice du mandat
  • Bénéficier du retour d’expériences pour anticiper les difficultés et mettre à profit les ressources d’une commune de petite taille
  • Partager les enseignements de ses pairs pour améliorer l’exercice de son mandat et préparer l’avenir

Animation

Ghislaine Senée – Maire – Evecquemont – Membre de la FEVE

Pierre Simone – Maire – Saint-Barthélemy-Lestra – Membre de la FEVE

Les règlements locaux de publicité à l’épreuve du changement 

Les règlements locaux de publicité (RLP) sont aujourd’hui revus et transférés à l’échelle intercommunale. A cette occasion, deux problématiques se font jour : quelles possibilités offre la loi de réduire, interdire, ou contrôler l’évolution des marchés publicitaires (panneaux numériques, bâches sur chantiers, etc.) ? Comment intégrer la société civile, désireuse d’investir le débat ? Cette formation s’appuiera sur le travail d’un collectif et le partage d’expériences d’un élu métropolitain, afin de mieux comprendre les nouveaux enjeux des RLP intercommunaux.

Objectifs

  • Comprendre la législation en matière de publicité sur la voie publique
  • Prendre la mesure du débat et des acteurs en présence qui souhaitent aujourd’hui se faire entendre
  • Appréhender le rôle et les marges de manœuvre des élu-es en matière de RLP

Intervenant

Benjamin Badouard – Représentant du collectif Plein la Vue

Avec le témoignage de

Pierre Hémon – Conseiller du 3eme arrondissement – Mairie de Lyon et Conseiller délégué aux mobilités actives – Grand Lyon Métropole – Membre de la FEVE

JEUDI 22 AOÛT

9H30 – 12H30 – ATELIERS THÉMATIQUES

La gratuité des transports: quels avantages? quels inconvénients?

En instaurant en septembre 2018 la gratuité des transports, la Communauté Urbaine de Dunkerque (CUD) a relancé le débat sur ce dispositif. En effet, pour la première fois, le principe est fixé à grande échelle. Au-delà des points positifs et négatifs qui peuvent être avancés et des premiers enseignements tirés de l’expérience dunkerquoise, cette formation s’attachera à analyser l’ensemble des moyens à disposition d’une collectivité locale et la méthodologie à mettre en œuvre afin de favoriser le report modal, ainsi que des transports collectifs accessibles au plus grand nombre et garants de l’équilibre territorial.

Objectifs

  • Détailler les points positifs, négatifs – dont les externalités – ainsi que les conséquences du principe de gratuité des transports en commun
  • Analyser les alternatives à la gratuité et leurs impacts
  • Recenser les besoins, les ressources et les spécificités d’un territoire pour élaborer une politique de transports en adéquation avec les objectifs fixés

Intervenant-es

Stéphane Coppey – Spécialiste des questions de mobilité et de transport et membre du conseil scientifique du GART (groupement des autorités responsables de transport)

May-Jeanne Thai-Van – Directrice d’études déplacements – Direction territoriale Sud-Ouest – Cerema

Avec le témoignage de

Alain Jund – Adjoint en charge de l’urbanisme et de la transition énergétique – Mairie de Strasbourg – Conseiller – Eurométropole de Strasbourg – Membre de la FEVE

Conférence dessinée: la métamorphose de notre société

Notre société se transforme si rapidement qu’il est difficile de prendre du recul et d’en analyser posément les impacts sur notre environnement et sur les comportements, collectifs ou individuels. Conçue en trois tableaux entrecoupés d’intermèdes, cette formation permet de comprendre et de visualiser les enjeux civilisationnels. Les élu-es pourront ainsi percevoir le rôle qu’il ont à jouer et le bénéfice qu’ils peuvent tirer des métamorphoses de notre civilisation.

Objectifs

  • Prendre la mesure des transformations qui bouleversent notre société
  • S’appuyer sur les valeurs émergentes pour encourager le collectif
  • Comprendre ce qui sous-tend les solidarités pour les regrouper et renforcer une nouvelle action action publique intégrant les initiatives citoyennes.

Intervenant-es

Hélène Causse – Créatrice accompagnant les dynamiques de groupes

Olivier Frérot – Conférencier, animateur de séminaire et philosophe – Ancien directeur d’organisation publiques de l’État et des collectivités (DDE – agences d’urbanisme)

9H30 – 12H30 – FORMATION SUR LE TERRAIN

Bâtiment et projet NoWatt, vers un bilan 0 carbone et éco-responsable – Effectifs limités à 15 participant-es, sur pré-inscription

Qu’il s’agisse de construction ou de réhabilitation, une opération « NoWatt » tend à limiter l’empreinte énergétique tout au long du processus ; de l’extraction des ressources à la fin de vie du bâtiment. Ces opérations intègrent aussi les attentes des usagers et s’inscrivent dans une démarche élargie, technique et sociale en lien avec le territoire. Cette formation sur le terrain ira à la découverte d’une réalisation et de projets tendant vers ces objectifs socialement, énergétiquement et qualitativement remarquables.

Objectifs

  • Découvrir des opérations ou des projets ayant intégré, sur l’intégralité du processus, des exigences sociales et environnementales
  • Identifier les parties prenantes de tels dispositifs, leurs coûts mais aussi leurs bénéfices
  • Réfléchir aux possibilités d’adapter ces opérations en fonction des contextes territoriaux

Intervenant-es

Lucie Pierasco– Chargée de communication – Groupe des Chalets

Un-e représentant-e de Wood’Art – centre de ressources et réseau d’acteurs de la construction et de l’aménagement durables (à confirmer)

Animation

Agnès Langevine – Vice-présidente en charge de la transition écologique et énergétique, de la biodiversité, de l’économie circulaire et des déchets – Conseil régional d’Occitanie

Inscriptions à l’Université d’Été

Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant.

Nous vous remercions de nous faire parvenir votre bulletin, validé par votre collectivité, avant le 7 août 2019.

 

Informations pratiques

Télécharger:

La fiche pratique (accès)

La liste indicative d’hôtels